Laurac-en-Vivarais (07110)
Accueil du site > 6 - Histoire du village

6 - Histoire du village

Autrefois, le château de Laurac s’édifiait au sommet du rocher dominant le village. Il fut démoli laissant place à l’église actuelle, construite de 1838 à 1842.

Il apparaît que dès le XIIème siècle, les paroisses de Laurac et de Montréal n’en formaient qu’une sous l’appellation de Saint Amant des Termes. Cette indication se trouve dans une bulle du pape Alexandre III en date de 1164. Le prieuré et l’église de Saint Amant, se trouvant à l’extrême sud-est de la commune, furent détruits au XVIème siècle. Longtemps, on allait en pélerinage à la croix de Saint Amant, plantée sur les ruines de l’église, pour obtenir la guérison des maux de dents.

La population de Laurac connut son apogée vers le milieu du XIXème siècle, 1770 habitants en 1851, la culture du ver à soie étant en pleine expansion.

A cette même époque s’ouvrit sur la commune une école de grande renommée régionale. Celle-ci était dirigée par le Frère Serdieu. Aujourd’hui cette école n’existe plus mais ses bâtiments sont utilisés par l’association "Maisons familiales rurales" comme résidence de repos et de séjour de vacances.

C’est en 1961 que Laurac prit le nom de Laurac-en-Vivarais.

- Les différents maires et conseillers municipaux

- Les Dossiers du "Vivre à Laurac"

- Renseignements généraux sur la commune (Wikipédia)


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Mentions légales | Statistiques | visites : 79127

Copyright © 2010 Mairie de Laurac-en-Vivarais. Tous droits réservés.
Ecrit avec SPIP version 2.1.1 [15871], logiciel libre distribué sous licence GPL.